L’arbre de vie

 

L’arbre de vie 

Emilie Satre et les élèves de CM1-CM2

de l’école Pierre Vittori, Bémécourt

Atelier du 11 au 15 janvier 2021

 

Les enfants ont été amenés à rêver une cité idéale telle qu’ils pourraient aimer s’y projeter en 2037. Après avoir fait un inventaire des fonctions et de l’organisation du bâti dans notre société, chaque groupe a choisi et réfléchi aux fonctions et valeurs qui leur semblaient nécessaires dans leur cité : centrale solaire, usine de nectar, station d’eau salée, habitat partagé… Les enfants ont créé une œuvre collective en volume, l’arbre de vie, structure-mère accueillant les maquettes des bâtiments construits avec des matériaux mixtes.

1.jpg

Cette œuvre a été réalisée par Emilie Satre avec : 

Raphaël Aube · Elohim Azéma · Enzo Bourlier

 Lynès Bru · Zoé Courcier · Maxime Deglos

Inès Deilhes · Talia Depoilly · Marius Desseaux

 Thibault Devreux · Anaya Ecolivet-Laurent

Jules Girod · Tytouan Halé · Evan Lemaire

 Eléonore Lombaert · Ines Martin · Krystian Olma

Mao Ponnelle · Anddy Poussin · Ange Rieger

Morgane Rigomer · Leny Wlodarczyk · Zeynep Yayla

et l'enseignante Isabelle Bonval

 

 

« Quand nous avons commencé à installer les maquettes dans l’arbre, les enfants se sont appropriés le projet, ils ont commencé à vivre la cité et à partir dans le jeu, dans l’histoire, dans le possible. »

Emilie Satre, plasticienne

2.jpg
3.jpg

« Le projet a permis de sensibiliser les élèves à l’architecture, aux différentes organisations de la ville, à la place du groupe humain dans la société, mais également de se projeter dans l’avenir et de parler d’environnement et de biodiversité. »

Isabelle Bonval, enseignante

« Avec mon groupe, j’ai construit la maquette d’un observatoire. Il y avait beaucoup de matériaux. Je n’avais jamais utilisé d’outils comme les pistolets à colle, les limes et les scies. »

Zeynep

4.jpg
5.jpg

« Cette semaine était trop bien.
J’ai aimé réfléchir au futur. J’ai aimé travailler en groupe même s’il y a eu parfois des tensions. J’ai adoré l’entraide toute cette semaine. »

Inès M.