Golem

Golem

Jonas Delhaye et les élèves de CM1

de l’école Malala Yousafzai, Aubervilliers
Atelier du 8 au 22 février 2019

« Il faut s'imaginer Sisyphe heureux », cette citation de Camus est le point de départ du film. Les enfants poussent une sphère qui se charge peu à peu des éléments collectés sur leur trajet. La bande sonore est composée des fragments glanés in situ. Elle définit à la fois notre regard sur le présent et notre projection vers l’avenir. 

M_DSC5881.jpg

 

Ce film a été réalisé par Jonas Delhaye avec : 

Balquis Ahmed,

Mohamed Badrouch,

Adam Bakkay,

Benamar Benyahia,

Wood Creantor,

Kendra Derina,

Mariam Diabate,

Habi Drame,

Mehdi Fensou,

Rojdi Guezguez,

Foune Kante,

Amadou Keita,

Yasser Kermiche,

Ilyes Lihiouel,

Clara Lin,

Emilie Liu,

Tony Ma,

 

Ruffine Malenga,

Céline Muntumosi,

Adem Rabia,

Dieyneba Sakho,

Kenssa Sidibe,

Seydou Sow Sakho,

Aminata Tenintao

Et l’enseignante Kristel Beaudoin.

« J’ai été ravi de voir l’énergie des enfants pour la collecte des éléments et la construction des sphères, leur envie de se surpasser. C’était ambitieux dans le temps imparti. »

Jonas Delhaye,

photographe et plasticien

M_DSC4892.jpg
M_DSC4791.jpg

« Ce projet a conduit les élèves à réaliser un travail de groupe qui a permis de travailler ensemble, de se soutenir et de s’entraider. L’atelier a favorisé une meilleure cohésion en classe et a incité les élèves à développer leur imagination. » 

Kristel Beaudoin, enseignante

« Ce qui m’a plu dans l’atelier, c’est la boule de végétaux et vos sourires. »

 

Kendra

M_DSC5606.jpg
M_DSC5567.jpg

 « La sphère était immense et je pensais que l’on ne la terminerait pas à temps. »

 

Balquis

Ce programme est initié par l'ADAGP
et mis en œuvre par
LE BAL/La Fabrique du Regard et La Source