Paysage Imaginaire

 

Paysage Imaginaire

Solène Léglise et les élèves de la classe de CM1/CM2

de l’école primaire de Bourth

Atelier du 20 au 24 janvier 2020

Les enfants ont imaginé un paysage utopique en mosaïque sous la forme d’un puzzle coulissant et modulable appelé jeu de taquin ou pousse pousse. Après une phase de dessins individuels en classe et une recherche en petits groupes, l’artiste a invité les enfants à mettre en commun toutes leurs propositions pour créer et peindre le patron de la mosaïque sur papier. Après avoir mis en commun toutes leurs propositions, ils ont ainsi composé une fresque représentant un paysage gourmand, coloré, sucré et salé.

018-23012020-bourth- école élémentair

Cette œuvre a été réalisée par Solène Léglise avec : 

Luna Bourez · Andréa Cailleaux · Emma Jeziorski-Marion

Claudia Kamphoff-Hurtado · Emilie Mongin · Manon Rochet

Morgan Rouet · Léa Vallée · Maxime Arville

Erwan Beaufils · Sergio Bonjour · Ahmed Bouzelgha Marinella Champroux-Chemin · Maxime Clément 

Maëla Duchesne-Le Douget · Leelou Dumont-Favre

Suzanne Dupont · Kahila Fatouhi · Myla Lejeune

Lou-Anne Marchand · Maxence Mille · Talya Peixoto, 

Noam Touzard

et l’enseignante Elisabeth Favreau

« Je souhaitais transmettre aux élèves ma passion pour la couleur et pour mon métier de mosaïste, leur donner envie d'essayer de nouvelles voies et les accompagner vers la création d’une œuvre, fruit de leur dialogue et entente. »

Solène Léglise, artiste mosaïste

027-23012020-bourth- école élémentair
008-23012020-bourth- école élémentair

« L’assemblage des différents fragments de l’œuvre a été pour les élèves un moment fort et a fait émerger un sentiment de fierté et d’union qui sera réinvesti en classe. »

Elisabeth Favreau, enseignante

« Je ne m’attendais pas à faire tout cela : du dessin, de la peinture, du découpage et  du collage de tesselles. »

Léa

038-23012020-bourth- école élémentair
014-23012020-bourth- école élémentair

« A la Source, j’ai été impressionnée par notre travail en groupes, il y a eu moins de disputes. J’espère que ça va continuer à l’école. »

Claudia