Revert

Revert

Julia Borderie et les élèves de CE2

de l'école Simplon, Paris 18ème
 

 

En convoquant un élément du langage cinématographique -le trucage-, les élèves ont expérimenté l’incrustation d’images au travers de la technique du fond vert. Dans la peau de véritables urbanistes de la ville, ils ont repensé les espaces environnant l’école en créant de réelles apparitions poétiques, évocatrices du voyage, du jeu et de la rêverie. Grâce à leur tissus qu’ils déplacent dans la ville, ils font apparaître tout ce qu’ils souhaitent changer dans l’espace urbain. “Oser l’impossible” c’est pour eux de le fait déplacer le champ de vision, de provoquer dans le réel une zone où tout devient possible.

 

Ce film a été réalisé par Julia Borderie avec : 

Alexan Acquart,

Mohamed Belhadj,

Mathéo Bizriche Reis,

Andria Chaganava,

Axelle Courtin,

Adèle De Swarte,

Samuel Denizot,

Marek Garnier Scaron,

Léna Godart,

Inès Kafia,

Kenza Namaoui,

Noah Nourou Soueffou,

Kimany Ouattara,

Sarah Sallah,

Aylin Sökmen,

Eliane Sumba,

Mamadou Tounkara,

Marguerite Trompiz Prioux,

Louna Yaici,

Aymane Zahra,

Tinaelle Zorko

Et l’enseignante

Sandrine Fumaneri

 

« J’ai proposé aux enfants de se réapproprier l’espace public par une série de gestes et d’actions poétiques visant à transformer leur environnement. »

Julia Borderie, artiste plasticienne

 

« L’atelier a permis aux élèves de comprendre les principes et les étapes de réalisation d'un court métrage. Ils ont librement développé leur créativité, ils l’ont exprimée et l’ont communiquée. »

Sandrine Fumaneri, enseignante

« Être urbaniste et essayer de transformer notre quartier pour qu’il soit plus beau, ça me rendait heureuse ! »

Axelle

« On a pris un carton. À l’intérieur il y avait du tissu vert. On l’a sorti tout doucement comme si c’était le ciel ou la mer. C’est une idée originale qui va surprendre le spectateur. »

Sarah

Ce programme est initié par l'ADAGP
et mis en œuvre par
LE BAL/La Fabrique du Regard et La Source